Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.
En continuant votre visite sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus

A+ A-

 

Percez les secrets de la Dombes Côtière

À l’ouest de Neyron, un fort militaire massif du 19ème siècle est assis sur le plateau de Sermenaz, témoin du passé militaire de la région.

Crédit photo : Laurent Vella

 

Le fort de Sermenaz, également appelé « Batterie de Sermenaz » ou « Batterie de Gribeauval » a été construit en 1887. Il faisait partie du système de défense de Lyon : la « Grande Ceinture », édifiée entre 1875 et 1890 et qui comprenait également les forts de Mont Verdun, Vancia, Bron, Feyzin et Francheville (fort du Bruissin). La batterie de Sermenaz dépendait du fort de Vancia et pouvait être armée de 8 canons et abriter 75 artilleurs. Bel édifice typique des constructions militaires de la fin du 19ème siècle, le fort est entouré de profonds fossés franchissables par un pont levis aujourd'hui démoli. Il ne subsiste d’ailleurs aujourd’hui que le gros œuvre de l’édifice, envahi par la végétation..

Le site du plateau de Sermenaz ou Mont Goitron a été choisi par les militaires pour sa position dominante. Ce mont, à l'ouest de Neyron, forme en effet un éperon débordant sur l'alignement de l'ensemble des coteaux qui créent la ligne générale de la Côtière.
L’édifice militaire est aujourd’hui encore visible depuis la plaine de Thil et les îles du Rhône.

Le fort de Sermenaz est ouvert à la visite chaque année lors des Journées Européennes du Patrimoine.

Route du Fort
01700 Neyron

Crédit photo : Laurent Vella